Aller au contenu principal
Logo de la Commission européenne
Manuel des normes applicables à l’Immeuble Type (MIT)

B.III.1.2.6.SPE.LUX. Compartimentage des locaux à risque d'incendie

Les locaux à risques, classés en quatre catégories, sont les suivants :

Les locaux sans risques

Sont du type:

  • locaux sanitaires,
  • chambres froides

Les locaux à faibles risques

Sont du type:

  • bureaux individuels,
  • locaux d’appareils à copier,
  • locaux «informatique» de surface inférieure ou égale à 20 m²,
  • locaux de nettoyage et d’entretien de surface inférieure ou égale à 5 m²,
  • locaux servant au stockage d’une petite quantité de produits de nettoyage,
  • cuisines ou kitchenettes d’une puissance nominale inférieure ou égale à 20 kW,
  • garde-robes, vestiaires,
  • coffres-forts,
  • restaurants ou cantines pouvant recevoir moins de 50 couverts.

Les locaux à risques moyens

Sont du type:

  • bureaux paysagers,
  • bureaux combinés,
  • locaux «informatique» de surface supérieure à 20 m²,
  • locaux de nettoyage et d’entretien de surface supérieure à 5 m²,
  • locaux «no-break»,
  • locaux machineries ascenseurs,
  • archives et locaux de rangement de surfaces inférieures ou égales à 20 m²,
  • locaux des installations de distribution électrique (sous-distribution),
  • locaux de ventilation,
  • chaufferies fonctionnant au gaz ou au mazout, (détection incendie nécessaire permettant la coupure du gaz respectivement du mazout),
  • salles de réunion d’un nombre > 50 personnes,
  • cuisines ou cuisines collectives d’une puissance nominale supérieure à 20 kW et servant un maximum de 50 couverts,
  • salles de restaurant ou cantines pouvant recevoir plus de 50 couverts,
  • garages hébergeant au maximum 5 véhicules,
  • ateliers d'entretien.

Les locaux à risques importants

Sont du type:

  • chaufferies à combustibles solides,
  • locaux contenant les groupes générateurs, postes de transformations, batteries de secours,
  • locaux des installations de distribution électrique principales,
  • locaux poubelles,
  • dépôts de substances dangereuses,
  • locaux de stockage des emballages, déchets,
  • archives, locaux de rangement, et de stockage de surface supérieure à 20 m²,
  • cuisines ou cuisines collectives d’une puissance nominale supérieure à 20 kW et servant plus de 50 couverts.

Néanmoins, une telle cuisine peut être considérée comme un local à risques moyens si les hottes sont munies d’un système d’extinction automatique à mousse, la cuisine est mise en dépression par rapport au restaurant à l’aide de la ventilation des hottes et la cuisine est cantonnée par des écrans de fumée par rapport au restaurant.

Une cuisine peut former une unité avec le restaurant ; cette unité est alors à compartimenter en conséquence par rapport aux autres surfaces.